Actualités

5 ans après, le Tarmac fait la preuve de son modèle !

Le Tarmac participant au festival Transfo sur le numérique à Grenoble

81 entrepreneurs accompagnés, 64 startups en activité : en 5 ans, l’incubateur Tarmac a permis de créer plus de 300 emplois et de générer 20M€ de CA sur le territoire ! Lancé en janvier 2014 à Meylan avant de s’étendre à Montbonnot, le Tarmac, incubateur de startups by inovallée, fêtait donc cette année ses 5 ans d’existence. L’occasion de dresser un bilan plus que positif de son impact économique sur le territoire

2014-2019 : 5 ans après, le Tarmac fait la preuve de son modèle

En effet, depuis son ouverture, ce sont près de 200 entrepreneurs qui ont franchi les portes du Tarmac : 80 d’entre eux (porteurs de projets en pré-création ou startups earlystage) ont été sélectionnés, hébergés et accompagnés pendant 6 mois à 3 ans. Au total aujourd’hui, elles sont quelques 64 startups en activité, dont la moitié a pris son envol et l’autre moitié est actuellement en cours de lancement.

En 5 ans, ces 64 jeunes entreprises ont créé plus de 300 emplois, et cumulé un chiffre d’affaires de plus de 20 millions d’euros, investissant chaque année quelques 4 millions sur le territoire, qui permettent la création ou le soutien d’autant d’emplois indirects.

Des pépites techs qui naissent et grandissent sur le territoire

De belles pépites y sont nées, dont Lancey Energy StorageStimergyWaga Energy ou Hydroquest dans le secteur de l’énergie, Enlaps, eBikeLabsIrlynx ou Skaping dans le secteur de l’IOT, ou encore, MhikesCollibris et Wattamate sur le pourtant difficile marché des applications web / mobiles.

40% d’entre elles ont choisi inovallée pour poursuivre leur développement, 40% les territoires de la métropole grenobloise ou du Grésivaudan, et 10% seulement ont choisi de partir, essentiellement pour cause de rachat. Les collectivités locales qui soutiennent le Tarmac peuvent donc se féliciter de l’impact positif de l’investissement public sur la dynamique économique territoire ! Car le Tarmac bénéficie du soutien actif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de Grenoble Alpes métropole et du Grésivaudan.

Surtout, 5 ans après sa création, et malgré la naissance de nombreux accélérateurs et incubateurs sur la métropole depuis, la traction du Tarmac reste toujours aussi forte, avec près de 40 demandes entrantes spontanées, essentiellement le fait de recommandations de la part des entrepreneurs du Tarmac eux-mêmes, ou de ses partenaires. « Quand nous avons lancé le Tarmac en 2014, beaucoup étaient sceptiques, tant sur le modèle que sur le nombre potentiel de startups que l’on pourrait accompagner. Le succès des 2-3 première années pouvait faire penser à un effet de stock éphémère. Mais le nombre constant, voire en hausse, d’entrepreneurs qui souhaitent rejoindre le Tarmac et le taux d’occupation permanent de 90% des deux bâtiments confirme l’existence du besoin et notre pertinence à y répondre », souligne Claire Chanterelle, Directrice du Tarmac.

D’ailleurs, le Tarmac attire désormais des startups venues des plus grands incubateurs nationaux comme Station F ou internationaux comme le célèbre DMZ de Toronto…

Bilan 2018 : 15 arrivées, 10 décollages, près de 4M€ de CA et plus de 90 événements entrepreneuriaux

En 2018, le Tarmac a enregistré 15 nouvelles arrivées (34 emplois), pour 10 décollages (58 emplois). Les 30 startups accompagnées ont généré 3,7 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit une progression de +118 % sur les entreprises répondantes par rapport à 2017. 

16 d’entre elles ont recruté, créant quelques 45 postes (80% d’ingénieurs), sur un total de près de 110 emplois au 31 décembre.

Côté financement, les startups du Tarmac en ont obtenu plus de 5,5 M€ en 2018, dont 36% en capital (levée de fonds), 24% en prêt, et 40% en concours et subventions, leur permettant d’investir plus de 4M€ pour leur industrialisation, le renforcement de leurs équipes et/ou leur développement commercial.

Côté accompagnement, le Tarmac a organisé en 2018 plus de 90 événements entrepreneuriaux : workshops, formations / action, cafés et apéros entrepreneurs, meetups industriels, portes ouvertes, etc, qui ont réuni quelques 1600 participants.

« Nous avons notamment coorganisé 3 grandes journées thématiques qui ont rencontré un franc succès » note Sophie Raimbault-Mutel, facilitatrice auprès des startups du Tarmac : une journée « entreprendre en startup » dans le cadre du festival Transfo en janvier, en partenariat avec Inria et Gate1 autour des 3 challenges clés de l’entrepreneuriat que son le financement, l’équipe et le marché ; une journée « industrialisation logicielle » en juin en partenariat avec Inria et Coopindus, et une journée « financement des startups » en novembre avec tous les partenaires financiers de l’écosystème. Des journées structurantes qui rassemblent chaque fois une cinquantaine d’experts, une quinzaine de startups, et plus de 150 visiteurs.

« Ces journées ont un double objectif : accompagner nos entrepreneurs par de l’apport d’expertise et d’expérience sur des défis ciblés, et sensibiliser très tôt les porteurs de projet à l’aventure entrepreneuriale pour leur donner envie d’entreprendre… mais bien accompagnés !», souligne Claire Chanterelle.

« Sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat, aux métiers de demain et au travail en startup fait partie intégrante des missions d’un incubateur comme le nôtre. Leur montrer dès le plus jeune âge qu’on peut travailler dur avec beaucoup de plaisir, en trouvant du sens dans un projet enthousiasmant, ou encore que les technologies peuvent changer le monde, y compris celui de l’apprentissage, fait partie des moteurs qui nous animent », conclut Sophie Raimbault-Mutel.