Actualités

COVID-19 - L’Adie met en place un plan d’urgence pour les entrepreneurs

Parmi les millions d’entrepreneurs frappés de plein fouet par l’arrêt soudain de leur activité suite au confinement décidé par l’État pour freiner la pandémie de COVID19, les entrepreneurs accompagnés par l’Adie font partie des individus les plus exposés.

Pour faire face à la crise actuelle et permettre de préparer, dès maintenant, les conditions d’une reprise ultérieure de leur activité, l’association a mis en place des mesures exceptionnelles destinées à ses clients. En Auvergne-Rhône-Alpes, ils sont 6 000 entrepreneurs à être concernés.

Malgré la fermeture de ses 150 agences, l’Adie "reste ouverte" pour les entrepreneurs

Dans un contexte économique inédit qui impacte tout particulièrement son public d’entrepreneurs n’ayant pas accès au crédit bancaire, l’association a mis tout en œuvre pour assurer la continuité de son activité à distance. Dans un premier temps, elle s’est assurée de prendre contact avec les 50 000 entrepreneurs qu’elle accompagne afin de les informer et leur expliquer les mesures d’aide mises en place par l’Etat, tout en proposant à chacun des solutions adaptées aux difficultés du moment.  Sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont 30 conseillers appuyés par 68 bénévoles qui ont été mobilisés depuis le mardi 17 mars. Leur mission est de maintenir l'activité de l'Adie et de contacter les 6 000 clients afin d'échanger avec eux pour connaître leur situation et les aider autant que possible. Sur la région AuRA, en dépit de la fermeture des agences, les travailleurs indépendants accompagnés par l’Adie peuvent contacter directement leur conseiller en fonction du territoire concerné.

Trois mesures d’urgence pour les travailleurs indépendants en difficulté

Parce qu’ils seront sans doute nombreux à rencontrer des difficultés mettant en péril la survie de leur activité, l’Adie a décidé, en complément des mesures gouvernementales, de mettre en place des mesures d’urgence exceptionnelles.

  • Une procédure accélérée de report d’échéance et de rééchelonnement est systématiquement proposée aux entrepreneurs faisant part d’une crainte quant à leur capacité à rembourser leurs mensualités.
  • Un dispositif de crédit de trésorerie souple, financé sur fonds propres : pour les entrepreneurs confrontés à des problèmes de trésorerie, l’association a également débloqué une ligne d'un million d'euros afin de financer un dispositif de crédit de trésorerie pour couvrir les situations d’urgence.
  • Des règles simplifiées de signature à distance pour permettre les accords et les décaissements en période de confinement.

Ces dispositifs seront adaptés et complétés au fur et à mesure de l’évolution de ce contexte exceptionnel. En outre, des webconférences thématiques gratuites sont organisées par l’Adie. Ouvertes au public sur inscription, elles sont disponibles en ligne sur leur site internet et diffusées en direct : https://www.adie.org/nos-ateliers/

Accompagner dès aujourd’hui les entrepreneurs à la reprise de l’activité

Parce que les travailleurs indépendants sortiront inévitablement très affaiblis par cette crise, l’Adie commence dès à présent à réfléchir aux actions à mettre en place pour accompagner les entrepreneurs à relancer rapidement leur activité, ainsi que pour accompagner les porteurs de projet qui auront repoussé la création de leur entreprise au vu de la situation.

Pour toute question, prendre contact avec nos conseillers soit par téléphone au 09 69 32 81 10 soit directement sur le site internet de l’Adie : https://www.adie.org/