Atelier d'insertion par la cuisine pour la sortie de prostitution

Retour à la dignité : la cuisine qui prend soin de la planète, des autres, et de soi!
Présentation synthétique
Etre tremplin vers l'emploi durable pour des personnes sortant de prostitution, voilà notre mission! Nous voulons contribuer à une activité économique locale en composant des petits plats conçus avec des produits majoritairement bio. Le foodtruck? Notre moyen de déplacement et notre lieu de vente mobile :).
 
Marie-Amélie et moi, Camille, nous poursuivons un même objectif: la préservation de l'environnement et la relation aux personnes en marge de nos sociétés. Profondément interpellées par la violence subie dans les réseaux de traite et la grande vulnérabilité des personnes en situation de prostitution, nous avons voulu joindre nos forces pour les mettre au service de l'insertion socioprofessionnelle de ces personnes. 
 
Nous avons réalisé que les personnes en sortie de prostitution disposaient de peu de lieux d'insertion socioprofessionnelle et nous voulons agir, avec les moyens dont nous disposons à Grenoble, pour leur  permettre d'accéder à un emploi durable.
Nous avons choisi de proposer de l’insertion professionnelle par la cuisine car c’était une orientation professionnelle que souhaitait Marie-Amélie et un excellent moyen de faire preuve de créativité tout en acquérant des savoirs. 
De fait, plusieurs personnes désireuses de sortir de prostitution nous ont dit aimer cuisiner, ce qui a confirmé notre idée de départ.
Nous voulons travailler en partenariat avec des producteurs locaux, au maximum labellisés Bio afin de nous inscrire dans le territoire grenoblois et de contribuer à l’économie locale. Nous pensons que les liens que nous tisserons avec ces partenaires seront essentiels à la constitution d’un réseau soutenant et solidaire et contribuera à la préservation de l’environnement. 
Les personnes marquées par la prositution ont vécu des événements traumatisants, c'est pourquoi nous projeton d'embaucher ou de faire appel bénévolement à un psychologue. Des ateliers favorisant l'expression personnelle seront également mis en place: chant, danse, théâtre, autant de façons de se découvrir autrement et d'entamer un cheminement intérieur de retour à soi.
Zoom Parcours
Nous sommes deux jeunes femmes, Marie-Amélie et moi-même Camille, bénévoles à l'association Magdalena38 depuis respectivement 3 et 2 ans. Nous nous sommes rencontrées à Magdalena38 et avons une expérience commune de l'accompagnement des personnes en situation de prostitution : Marie-Amélie est référente auprès des familles d'accueil, et pour ma part j'ai surtout donné des cours de français à trois jeunes femmes en sortie de prostitution.
 
Nous nous sommes réunies en septembre pour poser les premiers jalons de notre projet. Nous avions conscience qu'il nous fallait être formées dans nos domaines respectifs: la restauration pour Marie-Amélie et la gestion d'entreprise d'économie sociale et solidaire pour ma part. Marie-Amélie est donc entrée en CAP cuisine en alternance, elle terminera sa formation en septembre prochain. De mon côté, je suis en formation Responsable d'Entreprise d'Economie Sociale et Solidaire jusqu' à la fin avril de cette année. 
Nous avons présenté notre projet à nos familles, nos amis, notre réseau constitué de plusieurs associations, dont Magdalena38 et Solenciel qui nous soutiennent.
Nous avons commencé à rédiger nos statuts et sommes en tain de les affiner. Des professionnels de la communication nous aident à structurer notre plan d'action en lien avec nos valeurs. 
Nous avons également sollicité les personnes de la DDETS et la déléguée des droits aux femmes.
 
Ce que nous envisageons pour démarrer notre activité: avoir un local pour cuisiner avec du matériel professionnel et vendre ensuite les produits dans un foodtruck. A terme, au bout de deux ou trois ans, nous aimerions ouvrir un petit restaurant d’insertion ce qui permettrait aux salariés en insertion de s’approprier des façons de cuisiner au rythme des saisons et d’exercer de nouveaux savoir-être dans la relation avec les clients.
Le plus
Nous souhaitons un accompagnement global de chaque personne sortant de prostitution, et nous avons imaginé le faire dans le cadre de la cuisine et de la préservation de l'environnement. Nous savons que le contact avec la nature est un bon moyen de soigner les maux du corps et de l’esprit, que la cuisine déploie notre créativité et réactive nos sens, et que la confection de produits de qualité est source de plaisir et de fierté!